Lors des deux dernières décennies la plupart des pays africains n’ont pas cessé de marteler leur volonté de densifier le tissu industriel. C’est un fait, seul une industrialisation poussée et axée sur les secteurs ou des avantages comparatifs sont confirmés, pourront véritablement créer de la valeur et des des emplois. Il nous apparaît pertinent de nous demander quel est le bilan des différents pays en la matière, quels est le nombre exact d’usines avec à la clé le nombre d’emplois direct et indirect ? Pouvons nous estimer que ce bilan est satisfaisant ou est ce qu’il faut élaborer de nouvelles orientations stratégiques ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *